Sterne arctique (Sterna paradisaea)

Présentation

 

Sterna paradisaea est un oiseau marin. Les Sternes arctiques sont de taille moyenne. Elles mesurent de 33 à 36 centimètres de long avec une envergure de 76 à 85 cm. Le plumage des adultes est gris sur les parties supérieures avec la nuque et la calotte noires et les joues blanches. Le bec, les pattes et les doigts palmés sont rouge foncé. Les Sternes arctiques peuvent vivre jusqu’à 20 ans. C’est une espèce abondante avec une population estimée à 1 million d’individus.

 

 

Régime alimentaire

 

Le régime alimentaire des Sternes arctiques varie selon l’endroit et la saison mais est essentiellement carnivore. Dans la plupart des cas, les sternes se nourrissent de petits poissons ou de crustacés marins. Les poissons constituent la plus grande part du régime de la Sterne arctique. Les Sternes arctiques consomment parfois des mollusques, des vers marins et, dans les régions de nidification plus nordiques, des baies et des insectes.

 

Les Sternes arctiques pêchent en plongeant en piqué sur ses proies, d'une hauteur de 10-15 m généralement, s'immergeant souvent entièrement lors de cette l'opération. Cette technique aboutit environ une fois sur trois ; en cas d'échec, la sterne n'insiste pas et ne poursuit pas la proie sous l'eau. Elles rasent parfois aussi la surface de l’eau pour capturer leurs proies près de la surface. Elles peuvent également chasser les insectes en vol pendant la saison de reproduction. Il semble que les Sternes arctiques, malgré leur petite taille, peuvent effectuer des piqués vers d’autres oiseaux qui, sous l’effet de la surprise, laissent alors tomber leurs proies. Plusieurs espèces peuvent être visées par ce comportement: des individus de la même espèce, d’autres espèces de sternes (comme la Sterne pierregarin ou des pingouins.

 

Sterne arctique ayant repéré une proie

  

Migration

 

Sterna paradisaea est célèbre pour sa migration; elle fait l’aller-retour à partir de son aire de reproduction en Arctique (pôle Nord) jusqu’en Afrique du Sud, en Australie ou en Antarctique (pôle Sud) chaque année. Elle est de Juillet à Août au pôle Nord tandis qu’en Décembre et Janvier elle se trouve au pôle Sud. Chaque trajet dure quatre mois environ. Annuellement, les oiseaux parcourent en tout 38 000 km, ce qui leur permet d’être soumis à deux saisons estivales par année et à davantage de lumière que toute autre créature sur la planète. Au cours de sa vie, un individu moyen parcourra environ 800 000 km, une distance équivalente à un aller-retour sur la lune.

 

Les Sternes arctiques migrent habituellement au dessus des mers, loin des zones côtières, ce qui lui permet de se nourrir tout au long du voyage avec les poissons qu'elle pêche. En conséquence, elles sont rarement observées depuis la terre ferme en dehors de la saison de reproduction.

 

Carte mondiale de migration de Sterna paradisaea

  

Reproduction

 

Bien qu'ils passent la plupart de l'année séparés, les couples de sternes arctiques sont unis pour la vie et retournent s'accoupler et nicher au même endroit, chaque printemps. L’espèce niche en grandes colonies sur les plages de sable ou de galets et parmi les rochers non loin de la mer. Le mâle effectue une parade nuptiale élaborée, surtout lorsqu'il cherche une compagne pour la première fois. Lorsqu'il a sélectionné une partenaire, il vole très haut dans le ciel et la femelle le poursuit. Le couple plane ensemble, puis descend en zigzags et continue sa parade au sol. Le mâle offre des poissons à la femelle et tourne autour d'elle avec la queue étalée et les ailes pendantes, voletant souvent avec un poisson dans le bec.

 

Le couple construit son nid au sol, grattant une cuvette que mâle et femelle garnissent de quelques végétaux La femelle pond habituellement deux œufs, chamois ou crème avec des taches brunes et noires. Mâles et femelles couvent les œufs pendant 20 à 24 jours. Couverts de duvet, les poussins sont très vite actifs mais restent près du nid. La sterne arctique défend farouchement son nid et ses petits, et donne des coups de bec à tous les intrus qui s'en approchent. Les poussins s'envolent entre 21 et 24 jours après l'éclosion mais sont nourris par les parents pendant encore plusieurs semaines, avant de savoir pêcher seuls. Les jeunes sternes arctiques migrent dès leur première année, mais ne se reproduisent qu'à 3 ou 4 ans.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×